Mauritanie : alliance IRA-SAWAB, une partie de « qui perd gagne »

L’actu en ce mois béni de Ramadan a comme gros titre : « l’Alliance IRA-SAWAB ». L’Initiative pour la Résurgence d’un mouvement abolitionniste en Mauritanie et un parti d’obédience baathiste rangé dans le camp de l’opposition modérée depuis 2009. Une alliance contre nature, dénoncent certains. Une déraison même, pensent un pan important de l’élite négro-mauritanienne qui constituait, jusque-là, l’arrière-base de l’organisation IRA à l’étranger, les haratines en constituant l’avant-garde, ici, à l’intérieur. De l’autre côté, dans le camp de ceux qui considéraient Biram Dah Abeid, président d’IRA, comme l’ennemi public numéro un, l’anti-maure, l’on se frotte les mains. A raison. … Continue reading Mauritanie : alliance IRA-SAWAB, une partie de « qui perd gagne »

Les partis politiques mauritaniens entre désirs et réalités

Eléments essentiels du jeu démocratique dans tous les pays qui ont choisi, délibérément, ce mode de gouvernement, les partis politiques en Mauritanie recoupent plutôt les différentes parties (au sens de groupes idéologiques, communautaires ou régionalo-tribalistes) qui caractérisent le paysage politique actuel. Leur ancrage idéologique, en tant qu’éléments constitutifs de la démocratie, n’est pas aussi évident – pour l’instant – que celui de la Constitution,votée en 1991 de l’idéal de justice et de la séparation effective des pouvoirs. Pourtant, ce sont eux qui permettent au peuple d’orienter l’action du gouvernement (quand ils sont au pouvoir) ou de la réguler tout en … Continue reading Les partis politiques mauritaniens entre désirs et réalités