Le parler français hassanya

Article : Le parler français hassanya
15 octobre 2012

Le parler français hassanya

De l’usage de quelques expressions et mots français dans le dialecte hassanya de Mauritanie

C

 

 

101. Cabbafōr ou cappafōr (coffre-fort).

102. Cabīne (Cabine). 1.Espace aménagé pour le conducteur, sur un camion. 2. Cabine téléphonique.

 

103. Cabīteïne (Capitaine).

 

104. Cāble (câble)

 

105. Cāsh (cash)

 

106. Cā-che (cachet) : tampon.

 

107. Cādre (cadre) : 1. Bordure entourant un tableau, un miroir. 2. Haut fonctionnaire.

 

108. Caddu (cadeau)

 

109. Caf’their (cafetière)

 

110. Cal’son (caleçon)

 

111. Candidat (candidat, généralement à un poste électif).

 

112. Candidatīre (candidature). Dans des expressions comme « trah candidatīru » (il a déposé sa candidature, lexique de la politique et des démarches galantes).

 

113. Cantīne (cantine) : 1.Service qui prépare les repas des élèves. Très nombreux pendant l’époque coloniale et les premières années de l’indépendance, ces services se limitent aujourd’hui aux écoles rurales. 2. Lieu où l’on vendait autrefois le pain.

 

114. Capitāle (capitale) : 1.Désigne Nouakchott en tant que ville où siègent les pouvoirs publics de l’Etat. 2. Désigne plus précisément un des plus vieux quartiers de Nouakchott.

 

115. Capō (capot) : 1.Partie mobile de la carrosserie qui recouvre le moteur. 2. Capot trente-cinq (se dit d’un joueur de carte qui n’a fait aucune levée).

 

116. Cap’rāl (caporal).

 

117. Cap’sū-le (capsule) : Alvéole ou cuivre contenant la poudre d’amorçage des fusils dits à capsule.

 

118. Cār (car) : 1.Autocar. 2. pot.

 

119. Cardendī-te (carte d’identité)

 

120. Cā-re (carré) : Terrain à usage d’habitation.

 

121. Car-ne (carnet) : Désigne spécialement un cahier d’écolier ou un livret de pension.

 

122. Carrefour (carrefour) : Lieu où se rencontrent plusieurs routes. Carrefour Nancy, carrefour Lekbeid, Carrefour Madrid sont bien connus des habitants de Nouakchott.

 

123. Carru (carreau)

 

124. Cartāble (cartable)

 

125. Carte blanche (carte blanche). Dans des expressions comme : « andu carte blanche » (Il a toutes les autorisations pour agir à sa guise).

 

126. Carte grise (carte grise)

 

127. Cartū-ne (carton) : emballage.

128. Carūt’ (carotte)

 

129. Car’wāssa (cravache)

 

130. Cas’rūn (casserole): Ustensile de cuisine.

 

131. Cāsse (casse) : Mot datant de l’époque coloniale qui signifie « prison ». La casse, effraction, cambriolage, devient le « lieu » où ces écarts conduisent.

 

132. Cassette (cassette) : Bande magnétique.

 

133. Cā-ve (café) : Boisson.

 

134. Ca-ye (cahier)

 

135. Cawut’chu (caoutchouc).

 

136. Ceintīre (ceinture)

 

137. Cendri-ye (Cendrier)

 

138. Centrā-le (Centrale) :Usine génératrice d’énergie électrique.

 

139. Chaise (chaise) :Siège à dossier, sans bras.

 

140. Chambre (chambre) : pièce d’habitation.

 

141. Chambriyère (Chambre à air). Elle remplace de plus en plus la guerba (l’outre) traditionnelle pour le transport de l’eau du puits au campement.

 

142. Chance (chance)

 

143. Chanj’menh (changement) : Entrée d’un joueur à la place de l’autre. « Chan-ge », « m’changi » ont un sens particulier : Il a changé (de comportement), il n’est plus le même ou il porte de nouveaux habits.

 

144. Chant’ye (chantier).

 

145. Charīt’ (Charrette).

 

146. Cheïf (chef) : Sergent-chef, brigadier-chef.

 

147. Cheuque’ (chèque).

 

148. Chleup’ (Slip).

 

149. Choc (choc). Dans la bouche d’un chauffeur : accident qui n’a pas causé trop de dégâts.

 

150. Chussetāt’ (chaussettes).

151. Chuveïr (chauffeur). « T’chauwvīr » (la conduite), « yet’alem t’chauvīr’ (il apprend la conduite).

 

152. Cigarīt’ (Cigarette).

 

153. Cimo(n)h’ (ciment).

 

154. Ci-ne-mā (cinéma). 1.Salle de spectacle destinée à la projection d’œuvres cinématographiques. 2.Le terme a aussi conservé le même sens que dans l’expression « faire du cinéma, c’est du cinéma ».

 

155. Civīl, Ciwīl (civil) : par opposition à militaire (les civils).

 

156. Clāsse (classe) :1.salle occupée par des élèves. 2.Enseignement donné « t’adel quel Clāsse ? » (Tu fais quelle classe ?) 3.Jeunes gens qui arrivent dans l’armée en même temps.

 

157. Clī-che (cliché) : forme souvent peu avenante d’un individu. «Tfu ele Clī-chtak » (Tu n’es vraiment pas beau à voir).

 

158. Climatiseur (climatiseur).

 

159. Code (code) : code de la route, code phare.

 

160. Coinh’ (coin). «Andu coinh » (Il a un coin) : avoir une petite amie.

 

161. Coc’seur (encaisseur) : personne qui « encaisse » l’argent dans un véhicule de transport, souvent un bus.

 

162. Col’ (col) : 1. Partie du vêtement qui entoure le cou. 2.Substence susceptible de maintenir ensemble, par adhésion, des matériaux en contact.

 

163. Commande (commande).

 

164. Compā (Compas).

 

165. Concūr (concours) : Spécialement l’entrée en première année du collège.

 

166. Contact’ (Contact) : Pièce qui assure le passage du courant.

 

167. Convoi (convoi) : Voitures qui cheminent ensemble vers une même destination.

 

168. Copie (copie) : Reproduction exacte d’un acte, spécialement d’un acte de naissance.

 

169. Coquillāge (coquillage).

 

170. Costīme (costume).

 

171. Craie (craie).

172. Cravat’ (cravate).

 

173. Creïme (crème) : liqueur parfumée pour adoucir la peau.

 

174. Cre-ve-zonh ou craivezonh (crevaison).

 

175. Cric (cric).

 

176. Cubāni-ye (compagnie) :1.Société commerciale.2.Camp militaire.

 

177. Cūche’ (couche) : 1.Linge absorbant que l’on place entre les jambes d’un nourrisson. 2.Etendue uniforme d’une substance appliquée ou déposée sur une surface. « Cūche’m’ne peint īre » : Une couche de peinture.

 

178. Cwizīne (cuisine) :Pièce d’un logement où l’on prépare les repas. On dit aussi «Kweïsī ne».

 

179. Cūli (colis)

 

180. Culleïge (collège) : Etablissement scolaire.

 

181. Culleur (couleur).

 

182. Culunel (colonel).

 

183. Cummissaire (commissaire) : commissaire de police.

 

184. Cummissariat (commissariat) : commissariat de police.

 

185. Cuman-de (commandant) : Ce mot date de l’époque coloniale. « Cuman-de cerquel’ » (commandant de cercle) était le nom porté par la personne qui détenait le pouvoir administratif. Aujourd’hui, il désigne uniquement le grade ou, d’une manière taquine, une personne qui fait preuve d’une grande autorité.

 

186. Cumī-te (comité)

 

187. Cuntāble (comptable).

 

188. Cuntābli-te (comptablité).

 

189. Cunteur’ (compteur).

 

190. Cun-ge (congé) : Autorisation accordée à un salarié de cesser le travail.

 

191. Cung’re (congrès) : «ām’cung-re » (l’année du congrès), disent les Mauritaniens et particulièrement les Alégois, pour évoquer le grand congrès de 1958 préparant l’autonomie dela Mauritanie.

 

192. Cup’ (coupe) : trophée.

 

193. Cup’cup’ (coupe-coupe) : Sabre d’abattis.

 

194. Cupīre (coupure) : Spécialement, coupure de courant.

 

195. Cupongle’ (coupe-ongles).

 

196. Curanh’ (courant) : Electricité.

 

197. Curse (course) :1. Compétition de vitesse. 2. Trajet d’un taxi à un tarif donné.

 

198. Cur’ye (courrier) : Correspondance.

 

199. Cusi-gne (cuisinier).

 

200. Cuvertīr’ (couverture). Ce qui couvre, protège. Terme utilisé par les élèves.

 

201. Curt’ manche, longue’manche : Chemises à manches courtes ou longues.

 

202. Cunt’wār (comptoir).

 

Partagez