Pour une fois, Hollande joue et gagne

Étiquettes
2 décembre 2016

Pour une fois, Hollande joue et gagne

François Hollande (Photo google)
François Hollande (Photo google)

Huit Français sur dix ont approuvé leur Président François Hollande qui, dans un discours d’à peine dix minutes, leur a dit : « je ne suis pas candidat » ! Une surprise ? Non ! Loin de là.
Hollande n’est pas bête. Il sait depuis plusieurs mois qu’il n’a pratiquement aucune chance de rempiler. Son parcours de Président « normal » a dérapé dès la première année. A cause de ses dames. Comme Sarkozy, qu’il a fait chuter en 2012, il ne fera qu’un seul quinquennat. Venir, présider (la manière importe peu) et partir.
Le facteur déclencheur de ce désistement spectaculaire n’est pas la pression mise sur Hollande par son Premier ministre Manuel Valls. Et par les sondages qui le ramollissaient chaque jour. Non. Il faut chercher du côté des Républicains et de leurs primaires.
Il y a fort à parier que Hollande allait être candidat si Sarkozy était sorti vainqueur des primaires républicaines. Les deux présidents allaient se retrouver dans une sorte de classico (retour) pour mesurer leur degré d’impopularité auprès des Français. L’élimination de Sarkozy était aussi celle de Hollande. Place alors aux lieutenants dans les camps. Et là, ce qui va faire la différence, ce sera la capacité de l’un des candidats à la présidentielle de 2017 de « tuer » le père. Fillon l’a déjà fait pour Sarkozy. Emanuel Macron a eu la tentation. Valls ne se retient plus. L’élection présidentielle française nous réserve encore d’énormes surprises.

Partagez