Mauritanie : La crise, notre « normalité »

Cette fois, c’est clair : Aziz a bien dit qu’il ne briguera pas un troisième mandat. Mais a-t-il vraiment dit qu’il quittera le pouvoir ? L’opposition continue à ne pas croire un président qui a chaque fois joue et gagne. En 2005, les militaires qui avaient renversé le président Taya, Aziz en tête, avait déclaré qu’ils laisseront le pouvoir aux civils, à la fin d’une transition militaire de 24 mois, finalement ramenée à 19. Le colonel Ely, le président de cette transition qui, on l’apprendra plus tard à nos dépends, était une partie de poker menteur, a bien cédé la présidence au … Continue reading Mauritanie : La crise, notre « normalité »

Pour un troisième mandat

« En vérité, Allah ne modifie point l’état d’un peuple, tant que les (individus qui le composent) ne modifient pas ce qui est en eux-mêmes. Et lorqu’Allah veut infliger un mal à un peuple, nul ne peut le repousser et ils n’ont en dehors de Lui aucun protecteur. » (sourate Ar Ra’d verset 11) Je vous étonnerais peut-être en vous avouant que je suis pour un troisième mandat du président Mohamed Ould Abdel Aziz ! Et j’ai mes raisons. Certes différentes de celles qu’ont avancées trois de ses « ministrés ». Je pense, moi, que si nous voulons que la Mauritanie change (en bien), il … Continue reading Pour un troisième mandat

Si le cri vient de la montagne où fuir ?

Je sais que ce n’est pas moi ou un autre qui empêchera le président Aziz de faire un troisième ou un quatrième. Mieux, les mauritaniens ne lèveront même pas le petit doigt pour s’opposer à la volonté de celui qui a réaliser l’exploit de faire deux coups d’Etat en l’espace de deux ans ! Certes, on aura droit aux gesticulations d’une opposition pressée de goûter, elle aussi, aux délices du pouvoir mais ça s’arrêtera là. Noua n’aurons droit ni à un « printemps arabe » ni à un « harmattan africain ». Ceci dit, il est inconcevable que le ministre … Continue reading Si le cri vient de la montagne où fuir ?