Mauritaniens, indignez-vous !

J’aimererai bien crier, à la face des « majoritants » et des opposants : ya ehel mouritani goulou eff e’khleytou. Expression intraduisible mais qui donnerait quelque chose comme : « mauritaniens, indignez-vous »! Depuis cinquante-six ans, les hommes politiques vous mentent. Vous volent. Vous humilient. Le premier de ces mensonges est de vous faire croire que vous avez acquis votre indépendance, alors que vous dépendez encore, comme tant d’autres pays africains et arabes, de vos anciens maîtres. Nous ne produisons ni ce que nous mangeons ni ce que nous portons. Je ne parle pas de nos moyens de locomotion et encore moins des armes … Continue reading Mauritaniens, indignez-vous !

Mauritanie : accords et désaccords

Wallahi, l’opposition dite radicale a raison de se méfier. Je ne l’aime pas, cette opposition-là, il est vrai. Parce que fainéante, incapable, roublarde et j’en passe. Divisée, opportuniste, inconséquente, sans foi ni loi. Elle n’a pas de stratégie, non plus de stratège. Mais elle a raison. Mille fois raisons. Voici pourquoi.  L’opposition a compris, depuis le fameux Accord de Dakar, que ce pouvoir-là (le pouvoir de Mohamed Ould Abdel Aziz) n’a pas de parole. Qu’il est inutile, voire dangereux, de sceller un pacte avec lui. Le Président promet et revient sur sa parole quelques temps après. Les ministres mentent sur … Continue reading Mauritanie : accords et désaccords

USA / Monde : que la « trumperie » commence !

L’investiture de Donald Trump a confirmé tout le mal qu’on pense de lui. « On », c’est-à-dire, vous, moi, les Américains qui auraient préféré voir Hilary Clinton à la Maison Blanche et les pays en compétition avec les USA (exceptée la Russie de Poutine).   Trump est un milliardaire fou. Fou de politique. Ou rendu fou par elle. Il s’est investi (et a investi énormément) pour comprendre cet univers qu’il a toujours eu en horreur. Pour lui, les politiques installés à Washington et leurs compères de Paris, Berlin et Londres, sont des empêcheurs de tourner en rond ; ls ne comprennent rien … Continue reading USA / Monde : que la « trumperie » commence !

Bilad Lehmir

Bilad Lehmir. Le pays des ânes, un peu à l’image des moutons de Panurge. Notre esprit grégaire fait que nous subissons toutes les bêtises de nos responsables irresponsables ; qu’ils soient élus ou administrateurs. Ils nous volent, nous mentent, nous affament et rient sous cape. Ils sont rassurés, assurés. Le « printemps arabe » n’arrivera pas dans Bilad Lehmir. Ce pouvoir-là en sait quelque chose. Il a appris de ceux qui l’ont précédé. Ceux qui ont volé, menti, affamé et même tué. Ici, tout est possible. Tout est normal, « aadi ». Qu’un ignorant soit propulsé directeur ou qu’un voleur devienne ministre des finances. Que … Continue reading Bilad Lehmir

Mauritanie : Que faire pour sortir de la crise ?

  Les hommes politiques mauritaniens sont d’accord sur une seule chose : l’art consommé de camper sur les mêmes positions ! Une manière pour eux d’entretenir une crise dont la victime expiatoire est le Peuple, censé être, pourtant, la finalité de toute action positive de nature à servir son bien-être. Majorité et Opposition continuent à entretenir une tension politique naturellement préjudiciable à toute action de développement. Pire, elle fait courir au pays les risques d’une instabilité dont les prémices sont bien là : un sénat qu’on ne parvient pas à renouveler, dix ans après l’élection de nos « chouyoukh¹ », une bonne … Continue reading Mauritanie : Que faire pour sortir de la crise ?

Sommet de la Ligue arabe : coups gagnants pour Aziz

La force du président Aziz, c’est sa témérité. Son courage, diront ses admirateurs. Sa « folie » (des grandeurs), rétorqueront ses opposants. Qu’on l’aime ou pas, il faut reconnaître que l’homme tire un grand bénéfice de sa propension à agir. A ses collaborateurs, il dit : faites et puis on verra après ! J’étais de ceux qui pensaient qu’organiser un sommet de la Ligue arabe à Nouakchott était une folie. A plusieurs égards. Mes raisons ? Nouakchott n’est pas une ville au sens où l’entendent nos frères du Machrek et du Maghreb. Les premiers ont converti (enfoui) leurs pétrodollars en villes qui … Continue reading Sommet de la Ligue arabe : coups gagnants pour Aziz

Partir : la question n’est pas de savoir quand mais comment ?

Les changements que la Mauritanie connaîtra, à la fin du deuxième mandat du président Mohamed Ould Abdel Aziz, favorisent de nouveaux « placements », au sens économique et financier du terme. L’effervescence politique actuelle est symptomatique. Chacun, dans le camp de la majorité, veut assurer un gain. Il table sur une double hypothèse : Aziz peut choisir de partir ou décider de rester. Dans un cas comme dans l’autre, il faut agir. Accompagner la mise en place de l’échafaudage politique que l’homme fort du moment mettra en place pour préparer sa « succession » (il a dit lui-même à Néma qu’il n’est pas question de laisser … Continue reading Partir : la question n’est pas de savoir quand mais comment ?

Visite de Néma : la revanche de Taya∗

Gens de Néma (et du Hodh Chargui), détrompez-vous ! L’intérêt que vous accordent les hommes politiques de la « majorité », particulièrement le parti (non) au pouvoir, l’Union pour la République (UPR), la radio, la télévision officielle, l’agence mauritanienne d’information, la presse officieuse, « peshmergas » en tête, les intellectuels et même vos élus, est factice. Aujourd’hui est comme hier. C’est seulement parce que le président a décidé de se rendre dans votre région, comme ci, comme ça, que les autres vous envahissent. Que les regards se tournent vers vous. Que la vie s’arrête à Nouakchott. Et dans tout le pays. Que vous êtes subitement … Continue reading Visite de Néma : la revanche de Taya∗