2015

Cela pouvait être le titre d’un film de science fiction. Si on était encore en 1984. L’année de mon bac. Avant d’avoir lu le livre devenu une référence dans la littérature de science fiction, cette date était déjà pour moi l’année du rêve. De l’espérance. Je m’imaginais alors, il y a trente ans, devenir « quelque chose ». Oui, c’est comme ça qu’on dit chez nous: « ad chi » pour dire « devenir quelqu’un ». Pourquoi la chose à la place de la personne ? Je ne sais. La réponse dans 84. Ce qui est sûr, c’est que ce « devenir » n’a pu muer en réalité. … Continue reading 2015

Mauritanie : comment se prépare le grand cirque des élections

Les Mauritaniens aiment le jeu. En politique. Tout le monde triche, accepte des règles de jeu aux contours flous. Autant dire une absence de règles. Un jeu à quitte ou double. Depuis que les Mauritaniens ont découvert les subtilités de la démocratie qu’ils ont très vite assimilée à un « jeu de Blancs », donc n’engageant personne de façon sérieuse. Ce qui compte, c’est d’avoir les moyens de sa politique. Etre le plus fort. Ou le plus rusé. A ce jeu-là, seul le président Aziz a, jusque-là, gagné toutes ses parties. Contre toutes les adversaires en présence. Y compris son propre camp … Continue reading Mauritanie : comment se prépare le grand cirque des élections

Critique de la raison « pire »

Pardonnez-moi d’abord cette hérésie. Pasticher la Critique de la Raison pure (en allemand, Kritik der reinen Vernunft) œuvre majeure d’Emmanuel Kant parue en 1781, en 856 pages. La comparaison s’arrête là. Lui parle de Raison, moi de déraison. Lui évoque, en connaisseur, des notions d’espace, de temps, d’analytique transcendantale, d’entendement, de dialectique, de l’Idéal de la raison pure (avec les trois preuves de l’existence de Dieu). Moi, je ne sais même pas de quoi je parle. En fait, j’ai commencé avec un projet d’écriture sur la critique de la raison « pire » en politique. Avec comme exemple la Mauritanie. Ce pays … Continue reading Critique de la raison « pire »

A quitte ou double : Mali, Egypte, Tunisie…

Bon on a voté au Mali. Mieux à la date choisie par la France. Par François Hollande plutôt qui a, pour une fois, joué et gagné. Gagner la guerre contre les groupes islamistes armés qui avaient semé la terreur, une année durant au nord Mali mais gagné aussi le pari des élections dans un contexte qui, franchement, n’y était pas favorable. Question : Le président « normal » des Français va-t-il être l’artisan du retour de la « normalité » constitutionnelle au Mali ? Ou bien faut-il craindre qu’il ne s’agisse que d’un simple répit avant qu’un autre capitaine ou sergent ou caporal surgisse du néant … Continue reading A quitte ou double : Mali, Egypte, Tunisie…

La démocratie est « l’opium du peuple »

On devrait pouvoir organiser un référendum, dans tous les pays où la démocratie flanche, pour savoir si le peuple ne préfère pas, en fin de compte, le retour à la dictature. Militaire ou civil. Celle en Guinée équatoriale dirigée par Teodoro Obiang ou plus feutrée comme en Chine. Je le dis parce que ce qui se passe actuellement dans la plupart des pays en voie de (sous) développement ne milite pas en faveur d’un concept que les pays occidentaux ont adapté, depuis des lustres, mais que les Africains n’arrivent pas encore à adopter. La démocratie pour nous est un simple jeu. Un paraître qu’on … Continue reading La démocratie est « l’opium du peuple »

Moha le fou, Moha le sage*

Nous sommes tous des Moha. C’est à dire des personnes ambiguës sages et folles à la fois, honnêtes, malhonnêtes, bonnes et mauvaises. En politique surtout. Et c’est ce qui explique aujourd’hui l’ambivalence des jugements que l’on porte sur le pouvoir et l’opposition, sur les hommes et femmes qui font et défont les gouvernements et les régimes depuis l’indépendance à nos jours. De l’intello au planton, nos pensées sur tout et rien sont équivoques. Elles répondent à un besoin d’adaptation – et d’adoption – qui ne tient compte que des intérêts du moment. Ce n’est pas sans raison que l’opposition, dans sa … Continue reading Moha le fou, Moha le sage*

Du rapport de la sécurité à la démocratie

Deux photos fixant, pour l’histoire, la prière de l’Id (fête religieuse musulmane). La première prise probablement en 1973. Cinq ans avant le premier coup d’Etat (10 juillet 1978) qui va consacrer l’immixtion de l’armée dans la vie politique mauritanienne. La seconde, actuelle, montre le président Aziz à la mosquée Ibn Abass. Deux photos qui montrent un « Avant » et un « Après ». Une absence de démocratie mais une sécurité totale. C’était l’avant. Un semblant de démocratie et un instinct sécuritaire (garde rapprochée, « gorilles », etc.) qui délimitent une sorte de ligne rouge entre le président et le … Continue reading Du rapport de la sécurité à la démocratie

Partis : Trop de politique tue la politique !

Assurément, les Mauritaniens donnent de plus en plus la preuve qu’ils sont rebelles à l’idée de parti mais pas de partie, au sens de wilaya, tribu, race et Idéologie. Nous avons aujourd’hui plus de 50 formations politiques mais seule une poignée, – je me hasarderai à donner des noms – UPR, RFD, UFP, ADIL, Hatem, AJD, APP, PRDR, Tawassoul – continuent à animer une scène politique bien morose après les joutes électorales de novembre 2006 et mars 2007 et de juillet 2009. A croire que l’activité d’un parti se résume à l’instant où toute une cohorte de formations politiques, à … Continue reading Partis : Trop de politique tue la politique !

Obama réélu : Un exemple à méditer en Mauritanie

Le candidat démocrate à l’élection présidentielle de 2012 a réussi son pari, énorme, de conserver son fauteuil. Ce qui pousse à dire, avec le président du Niger, Mouhamedou Youssiffou, que, finalement, l’élection d’Obama, en 2008, comme 44ème président américain et le premier Noir à présider aux destinées de la première puissance au monde, « n’était pas un accident » ! J’avais écris, à l’époque, que, « plus que la victoire de ce métis, né d’un père Kényan et d’une Américaine blanche, c’est le pays de l’Oncle Sam qui, pour une fois, crée la sensation dans le sens positif, en préférant un candidat noir … Continue reading Obama réélu : Un exemple à méditer en Mauritanie