En Mauritanie, quand le bâtiment va…rien ne va

Quand le bâtiment va…rien ne va. A Nouakchott, c’est le sentiment partagé de tous ceux qui vivent cette fin de second mandat de Mohamed Ould Abdel Aziz comme un calvaire. Personne ou presque ne se soucie des « choses » politiques. Ils considèrent que c’est maintenant peine perdue. Le Sénat n’existe plus. « Nous l’avons supprimé, nous l’avons supprimé », avait crié le raïs lors du dernier meeting référendaire, alors même que les Mauritaniens n’avaient pas encore voté pour prononcer la sentence de mort de la chambre haute du Parlement. Le « dérèglement » créé par les amendements constitutionnels a pris de court l’opposition … Continue reading En Mauritanie, quand le bâtiment va…rien ne va