Barrage de Foum-Gleita : le potentiel oublié

Situé à une vingtaine de kilomètres au nord ouest de M’Bout (Gorgol), le barrage de Foum Gleita est l’une des premières réalisations hydro-agricoles (avec la Plaine de M’Pourié, à Rosso, et les casiers pilotes de Boghé et de Kaédi) sur lesquelles la Mauritanie fondait ses espoirs d’autosuffisance alimentaire. L’objectif initial était d’irriguer, avec un système gravitaire de 20.700 m3, une superficie agricole de 4000 hectares.   Construit entre 1980 et 1983, le barrage de Foum-Gleita a failli dans sa mission première : l’agriculture irriguée. Les populations vivant dans les 73 villages constituant la commune rurale du même nom, ne cachent … Continue reading Barrage de Foum-Gleita : le potentiel oublié

Agriculture : l’Afrique revendique toujours son « droit à la paresse »

À Abidjan, l’African Media Initiative (AMI) et la Banque mondiale avaient réuni, du 12 au 16 juin 2016, une cinquantaine de journalistes venant d’une vingtaine de pays. Le thème choisi, l’agriculture, parait ordinaire, mais la problématique abordée l’était moins : renforcer les capacités et la couverture des secteurs de l’agriculture et de l’alimentation en Afrique sub-saharienne.

« Cultures » sur les deux rives

Le mauritanien qui traverse le fleuve Sénégal n’a pas à aller très loin pour constater la différence notoire qui existe entre ici et là-bas.  A cinq cents mètres du débarcadère, les champs de canne à sucre s’étalent à perte de vue, donnant la preuve que le fleuve qui constitue pourtant la frontière naturelle entre la Mauritanie et le Sénégal porte bien son nom. Et ce sera ainsi tout le long de la route qui vous amène jusqu’à Dakar. La terre et l’eau offrent bien leurs richesses à des populations qui mettent à profit ces dons de la nature pour améliorer … Continue reading « Cultures » sur les deux rives